Service d'impression 3D à la Réunion

IMPRESSION 3D REUNION

06 93 91 10 57

Copyright 2021 Kalapas 3D - Tous droits réservés

Notre univers au quotidien

 

Nous partageons ci dessous une partie de notre veille technologique et concurrentielle sur l'ensemble des secteurs d'activités impactés par l'impression 3D.

 

Particuliers et entreprises, abonnez vous à notre page facebook pour nous suivre plus facilement et partagez votre information.

 

 

 

 

1 2 3 4

PLA, roi des filaments ?

28/06/2021

PLA, roi des filaments ?

L’acide polylactique ou PLA, est le plastique le plus connu dans l'impression 3D par dépôt de fil fondu (FFF, FDM,...). Mais est-il le plus utilisé ?

L'industrie "plastique" ou plasturgie, est née à la fin du 19e siècle. Les matières plastiques ont longtemps été des produits dérivés du pétrole et du gaz. Toutefois, plus récemment, la prise de conscience de la raréfaction des énergies fossiles a poussé l'industrie à créer des plastiques plus éco-responsables.

L'acide polylactique est le plus souvent créé à partir de l'amidon de ma¨s. On parle alors de bioplastique. Notez toutefois que le PLA est biodégradable par un procédé industriel, mais il n'est pas compostable chez vous, tel que des déchets de fruits et légumes.

 

Au début des années 2000, l'impression 3D n'est encore qu'une petite activité au sein de la plasturgie, et elle va donc dans un 1er temps utilisée les plastiques déjà disponibles dans la plasturgie. Et il semble que les plastiques les plus adaptés naturellement à cette nouvelle technologie aient été le PLA ainsi que l'ABS. Mais l'ABS est issu du pétrole et ne bénéficie pas de l'image éco-responsable du PLA.

De plus, l'ABS s'avère finalement plus complexe à imprimer. La philosophie des mouvements opensource tel que REPRAP adopte donc le PLA. 

 

La facilité d'utilisation du PLA et son image écologique lui permet d'être adopté par le grand public dans les années qui suivent.

 

Dans la pratique, le PLA s'imprime à une température relativement faible (200°C). Son refroidissement entraîne une très faible rétractation et permet d'imprimer sans avoir à chauffer le plateau de l'imprimante. Ceci permet d'utiliser un maximum de ventilation de refroidissement pendant la fabrication et d'obtenir une meilleure finition. Et la possibilité de géométries comportant des porte-à-faux et autres "ponts"

.

Vitesse, qualité de finition, coût faible, mais quels sont ses défauts ?

 

Et bien, le PLA a une température de transition visqueuse aux alentours de 60°C. Ceci peut paraître suffisant dans le quotidien, mais ce n'est pas le cas. En effet, cette température est en réalité atteinte très rapidement au soleil en milieu de journée. Après à peine 30mn, les pièces en PLA se déforment. De même, dans un véhicule garé en plein soleil. Ainsi, son utilisation est strictement réservée à un usage en intérieur

 

Voilà son "gros" défaut !

 

Et c'est pour ça que ce plastique est principalement utilisé dans le milieu amateur. Pour sa facilité d'utilisation, mais moins pour ses compétences techniques (résistance mécanique faible et résistance à la température très faible).

 

Durant ces 10 dernières années, l'impression 3D s'est dévelloppée avec une croissance annuelle de 25%. Les industriels de la plasturgie ont donc dévelloppé des plastiques de plus en plus adaptés à l'impression 3D avec des additifs. Bien sûr, le PLA est encore très présent, mais il semble qu'il soit progressivement remplacé. 

 

Il existe aujourd'hui des plastiques presque aussi facile à imprimer mais qui offre de meilleures compétences.

 

Je vous en parle dans le prochain article ?

 

 

 

 

 

Comment choisir son imprimante 3D ?

05/06/2021

Comment choisir son imprimante 3D ?

Quelques années en arrière, les particuliers et les petites entreprises n'avaient pas accès à l'impression 3D. Le prix des imprimantes 3D étaient très élevées, seules les grosses industries pouvaient en posséder.

Les choses ont bien changé ! Vous trouvez des imprimantes 3D à tous les prix, mais attention aussi à la qualité...

 

Alors comment choisir ?

 

Tout d'abord, posez vous des questions, pour déterminer la technologie la plus adaptée à vos besoins ? Vous souhaitez fabriquer des pièces mécaniques ? Des figurines aux détails fins ? Des prothèses dentaires ?

 

Voici les deux technologies accessible à tous aujourd'hui :

 

1 - Le dépôt de fil fondu (FFF ou FDM) :

Cette technologie utilise du filament plastique. Le filament est chauffé et fondu dans la tête d’impression de l’imprimante 3D. La buse se déplace sur 3 axes.

L’imprimante 3D dépose le filament fondu par couche pour former l’objet en 3D. 

La précision et la qualité du résultat final dépendent de la précision de la machine, la vitesse utilisée, l'épaisseur de couche.


Les matériaux d’impression 3D compatibles avec les imprimantes 3D à dépôt de fil sont des filaments plastiques sous forme de bobines (PLA, PET, ABS, etc). On trouve aussi des filaments contenant un certain pourcentage de métal, de bois, fibre de carbone, ou des propriétés particulières (flexible, transparent, phosphorescent…).

 

Inconvénients :

    - Détails des impressions sont souvent inférieurs par rapport aux autres procédés
    - Géométrie complexe restreinte

Avantages :

 

    + C’est la technologie d’impression 3D bureau la plus répandue avec une large communauté
    + Son fonctionnement et son utilisation restent très accessibles

    + Pièces fonctionnelles et solides, nombreuses couleurs et nombreuses matières
    + Les prix des imprimantes 3D sont accessibles à tous. Prix des fournitures très faible.

 

 

2 - La stéréolithographie (SLA)

 

Les technologies SLA, DLP ou LCD, sont basées sur le processus de photopolymérisation. Une résine photosensible contenue dans un réservoir de l’imprimante 3D, est polymérisée (solidifiée) par une source de lumière (laser, projecteur, LED), couche par couche. 

Les imprimantes 3D SLA ou DLP sont recommandées dans les cas où l’objet à imprimer comporte des détails fins et requiert une résolution d’impression élevée ainsi qu’un aspect lisse pour la surface de l’objet. Les imprimantes 3D résine sont ainsi beaucoup utilisées pour la production de moules en joaillerie, prothèses dentaire, figurines...

 

Inconvénients :

- Prix des imprimantes 3D SLA et fournitures sont plus élevés qu’en FDM
- Il n’est pas possible de combiner plusieurs résines ou coloris
- Nécessite de l’expérience pour la programmation des fichiers
- Post traitement contraignant : alcool, four à UV


Avantages :

+ Des résines techniques pour les prothèses dentaires ou la joaillerie
+ Les modèles créés offrent une meilleure précision et résolution

 

 

Pour 90% des usages, la technologie FFF / FDM sera donc votre meilleur choix. Budget réduit, choix de fournitures importantes, et une large communauté sur internet pour vous aider à progresser.

Budget réduit, oui, mais n'achetez pas non plus un kit chinois à 200€. Pourquoi ? Et bien, vous en aurez pour argent, comme pour tout : Guide de montage et de mise en service très léger, qualité et durée de vie des composants limitées, garantie et service après vente inexistant...Si vous n'êtes pas expert, vous aurez des difficultés pour la régler et obtenir une qualité moyenne...Et cette imprimante finira dans un placard, car difficile à régler et à revendre....Alors 200€, c'est pas cher, sauf si ça finit à la poubelle ?

 

Il y a quelques entreprises européennes et américaines qui existent depuis plusieurs années et ont fait le preuve. Evidemment, pas grand chose en dessous de 500€. Oui, mais, une machine qui a fait ses preuves, c'est la garantie d'une bonne expérience, de composants de qualité, d'une durée de vie importante, etc...

 

Nous travaillons depuis plusieurs années avec les machines de chez PRUSA Original, et il semble que ce soit le meilleur compromis actuellement. Cette entreprise apporte de nombreuses innovations et propose un suivi des imprimantes avec des mises à jour régulières. De plus, ils ont développé leur propre logiciel et leur propre filament en interne. Vous avez donc accès à des profils d'impression testés spécifiquement sur votre machine. Pas besoin de passer des dizaines d'heure à faire des tests...Du Pro à prix raisonnable !

D'autres marques ont fait leur chemin, tel que ULTIMAKER, mais malheureusement leur prix ont explosé avec leur succès.

 

Alors si vous hésitez encore, appelez nous pour un conseil ! Et notre atelier à la Réunion vous ouvre ses portes pour en discuter ! Nous travaillons avec les machines que nous vendons ;-) !!

 

 

 

 

 

 

 

COPPER 3D, le filament antivirus

04/05/2020

COPPER 3D, le filament antivirus

Notre veille active sur les nouveaux matériaux utilisés en impression 3D nous avait permis de découvrir COPPER3D il y a quelques mois déjà. Ce filament, enrichi d'un additif nano-cuivre (breveté et scientifiquement validé), a des capacités à éliminer virus, champignons et bactéries.

 

Selon la fréquence d'utilisation, les produits fabriqués dans cette matière ne nécessitent donc plus d'être désinfectés. Après 24h, les résultats des tests indiquent une élimination à 99,99% ! En 8h, élimination à 98% !

 

Graphique Copper3D

 

Idéal pour la fabrication d'applications médicales, pour les prothèses postopératoires ou autres appareils chirurgicaux. Dans le contexte actuel, des applications plus communes telles que poignées de porte, boutons d'ascenseurs, etc Ou encore, en milieu industriel pour la  filtration de l'eau, ou le contact alimentaire.

 

applications

Enregistré auprès de la FDA (Food and drug administration USA), ainsi que normes UE N°10/2011, N°1935/2004 et N°2023/2006

Fabriqué aux Pays-Bas ISO 9001/2015.

 

.Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations sur ce produit que nous avons ajouté récemment à notre offre, en stock ;-)

Visière de protection 3d du 974 !

12/04/2020

Visière de protection 3d du 974 !

Joseph Prusa a dévoilé un modèle de visière le 18 mars qui a traversé la planète grâce à l'impression 3D. Ils en ont produit 55 000 en 3 semaines ce qui souligne la réactivité de l'impression 3D et la générosité de cette superbe start up !

 

Nous n'avons pas les même moyens humains, techniques et financiers, mais à notre échelle, nous faisons également des dons quotidiennement.

 

Depuis plusieurs années, nous mettons en avant les avantages de l'impression 3D, et notamment la rapidité pour passer d'un besoin au produit. Impossible de réagir aussi vite dans l'industrie conventionnelle. De plus, un des avantages est de produire LOCALEMENT ! Pas de délai de transport !

 

Production réactive donc, et locale ! 

 

Les visières 3D sont un éléments supplémentaires de protection, notamment pour les yeux. De plus, elles sont légères et confortables pour un port en continue. Elles permettent également le port de lunette de vue ou soleil.

 

Nous fabriquons les supports de visières avec un plastique aux normes européennes, et qui résiste au soleil. 

 

Le nettoyage peut être effectué par lavage au savon ou exposition à la chaleur (65-70°). Toutefois, nous ne sommes pas qualifié dans le domaine de la désinfection, et indiquons uniquement les préconisations obtenues sur internet.. 

 

 

 

IMPRESSION 3D REUNION en vidéos !

16/09/2019

IMPRESSION 3D REUNION en vidéos !

 

De plus, la création de notre page instagram impression3dreunion vous permettra de retrouver les plus beaux clichés de notre bibliothèque ;-)

 

Nous espérons vous fournir ainsi le support qui vous conviendra le mieux pour nous suivre !